Quartz nous informe des vicissitudes du e-commerce au Nigeria, l'un des pionnier africain. Le leader du marché, Konga, dégraisse violemment et met un terme au paiement à la livraison après d'énormes souci de stocks, de sécurité et de commandes annulées. Tout cela ressemble beaucoup à la situation algérienne du moment... incluant la promotion du Black Friday par le leader DZ, Jumia. Je suis convaincu qu'il y a là quelques leçons à tirer pour éviter de reproduire les mêmes erreurs... histoire que notre retard serve au moins à quelque chose.